fbpx
Blog Header-min

Nous devons répondre aux agressions sexuelles militaires maintenant

Par Samantha Kubek

Il y a deux ans, dans le cadre du programme LegalHealth de NYLAG, J'ai ouvert la première clinique juridique aux États-Unis spécialement conçue pour les femmes vétérans.  

Mes clients sont courageux et forts. Ces femmes se sont vouées au service de notre pays et trop souvent leur sacrifice s'est soldé par des abus - la majorité de mes clientes ont été agressées sexuellement pendant leur séjour dans l'armée.

Frustrant, comme si les mauvais traitements ne suffisaient pas, beaucoup ont reçu une décharge «autre qu'honorable» liée à un traumatisme sexuel qu'ils ont vécu dans l'armée. Ou ils ont subi des représailles. Pourquoi l'armée punit-elle les survivants de cette manière?

Je suis profondément honoré de participer à la lutte pour la justice pour les survivants d'agression sexuelle militaire. Je travaille avec mes clients sur tout, de la mise à niveau de leur congé à l'accès aux prestations d'AV en passant par la prévention de l'expulsion.

Cette semaine, j'ai franchi une étape passionnante: j'ai gagné plus de $1 000 000 en avantages pour mes clients!

Je ne suis qu'un avocat. Chacun de mes formidables collègues du NYLAG a un impact énorme sur tant de vies, qu'il s'agisse de garantir l'accès à des refuges pour les personnes en situation d'itinérance ou de défendre les travailleurs LGBTQ confrontés à la discrimination.

Samantha Kubek est avocate au sein de la division LegalHealth de NYLAG. 

Partager cette publication

Articles Liés

NYLAG’s LegalHealth Division Partners with Mount Sinai to Launch a Medical-Legal Program to Address Health-Harming Legal Needs Among Patients

“Legal issues should never stand in the way of health.” Developed in collaboration with NYLAG, Mount Sinai launched a medical-legal program to proactively identify and provide free civil legal services to patients in underserved communities who have unaddressed legal needs, to improve their health outcomes.

Lire la suite "

Domestic Violence Awareness Month | ReThinkAccess ReThinkSystems

The last 18 months have exacerbated many barriers that survivors face when attempting to access justice. Many of the survivors we have spoken to during the pandemic have complained of increased barriers, including lack of language access, lack of access to technology and childcare, and heightened mistrust of the legal system and the police.

Lire la suite "
Français
Retour haut de page